Aller au contenu

Quand le MR critique la stricte application de la loi…

Communiqué de presse

Représentation au conseil de l’action sociale : quand les élus MR racontent n’importe quoi !

Lors de sa séance de ce lundi 14 janvier, le conseil communal de Woluwe-Saint-Lambert a élu les 13 membres du conseil de l’action sociale.

Conformément à la règle de la proportionnelle sur la base des résultats électoraux, la majorité sera représentée par 9 membres, 8 issus de la Liste du bourgmestre et 1 CDH.

Les élus de la Liste du bourgmestre sont :

– Mme Fabienne Henry (FDF), future présidente;
– Mmes Suzanne Borghlevens (libérale), Mila Mitevska (libérale), Anne Drion du Chapois (FDF), Francine Bette (Indépendante)
et MM.Maurice Jaquemyns (FDF), Christian Jacob (FDF), et Olivier Schuermans (libéral).

En ce qui concerne l’élection d’une conseillère flamande, en surnombre, au conseil de l’action sociale, le conseil communal n’a fait qu’appliquer la loi et n’avait pas le choix du candidat puisque la loi impose que ce conseiller soit le premier candidat flamand, non élu au conseil communal.

Lorsqu’il fait un communiqué reprochant à la majorité l’élection de cette conseillère en surnombre, le MR devrait se souvenir

– que le bourgmestre, Olivier Maingain, a toujours dénoncé ce système biscornu, attentatoire au suffrage universel.
– que le MR a accepté ce système au niveau fédéral.
– si le MR local dénonce une charge pour le conseil de l’action sociale, il devrait alors soutenir les FDF qui proposent la suppression tant au niveau régional qu’au niveau fédéral des sureprésentations des partis flamands au mépris du suffrage universel.

En attendant la loi s’applique …

Les membres de la Liste du Bourgmestre – Woluwe-Saint-Lambert

Partager cet article