Aller au contenu

Sécurisation du parc Georges Henri

_ Afin de garantir la sécurité des riverains du parc Georges Henri, le bourgmestre Olivier Maingain, chargé de la sécurité et Gregory Matgen, échevin de l’environnement, avaient demandé à Bruxelles-Environnement -IBGE, gestionnaire du site, d’y placer des grilles de manière à ce que le parc puisse être fermé, si nécessaire, lors de tempêtes ou en soirée.

En effet, en été, il arrive occasionnellement que des rassemblements se prolongent tard dans la nuit, générant des nuisances sonores pour les riverains et un sentiment d’insécurité.
Les interventions de la police sont inefficaces car les nombreuses entrées du parc, permettent aux fauteurs de troubles de s’éclipser facilement à l’arrivée des forces de l’ordre.

La Région a fait installer des grilles durant l’été 2015, il restait à définir, en concertation avec l’IBGE, les horaires et les modalités de fermeture du parc.

Le choix de l’horaire

Les autorités communales envisageaient une ouverture le matin à 8h et une fermeture de toutes les entrées, sauf celle du square de Meudon, à 20h en hiver et à 22h en été, permettant au public de profiter du parc en soirée à la belle saison, tout en facilitant néanmoins les éventuelles interventions de la police.

La gestion des grilles aurait alors été confiée à des agents communaux, comme cela se fait pour d’autres parcs.

Mais, après consultation des riverains en octobre 2015, il s’est avéré qu’ils souhaitent que le parc soit ouvert dès 7h du matin pour permettre aux personnes se rendant au travail de le traverser. Or les services communaux ne peuvent prendre en charge la gestion des grilles avant 8h du matin.
Il fallait, dès lors, que ce soit les services régionaux qui s’en occupent.

Un courrier a donc été adressé à Bruxelles-Environnement, fin 2015, afin d’étudier la manière dont pouvaient s’organiser les ouvertures et fermetures des grilles et procéder à une période-test.

Ce courrier est malheureusement resté sans réponse. Des troubles ayant à nouveau eu lieu cet été, les autorités communales ont adressé un nouveau courrier à l’IBGE afin qu’une décision soit prise rapidement concernant les modalités de fermeture des grilles du parc Georges Henri.

Les autorités communales sont attentives à ce que la sécurité du parc régional Georges Henri soit assurée dans les plus brefs délais

Partager cet article