Aller au contenu

4ème campagne communale de sécurité routière

4ème campagne communale de sécurité routière
avenue de Broqueville : 10% des conducteurs en excès de vitesse

A l’initiative du Bourgmestre, chargé de la Mobilité, la commune e Woluwe-Saint-Lambert organise chaque année, depuis 2008, une campagne communale de sécurité routière.
Deux axes étaient privilégiés : la sécurité sur l’avenue De Broqueville et la sensibilisation des élèves de 5ème année primaire au code de la route et aux déplacements à vélo.

Focus sur l’avenue De Broqueville

En 2010 on a déploré dix accidents graves, ayant entrainés des blessés ou des décès, sur l’avenue De Broqueville. Deux causes principales : la vitesse des automobilistes mais aussi le manque de prudence de certains piétons.
Une opération d’information tant à l’attention des piétons que des automobilistes a été suivie d’une phase répressive, avec sanctions à la clé pour les usagers en infraction.

► Piétons, soyez prudents !
Durant 5 jours, les gardiens de la paix du service communal de la prévention et des policiers ont
été présents aux principaux carrefours de l’avenue De Broqueville pour procédé à une campagne de sensibilisation des piétons. Ils ont distribué des prospectus rappelant les règles de prudence et, notamment, qu’avoir la priorité sur un passage pour piétons ne signifie pas que l’on peut s’y engager sans prêter attention à la circulation !

► Stop aux excès de vitesse
En parallèle, la police a procédé à une opération de contrôle de la vitesse sur toute l’avenue De Broqueville. Une phase préventive durant lesquels les automobilistes en infraction recevaient un avertissement et une brochure d’information sur les danger de la vitesse, a été suivie d’une phase répressive avec sanctions à la clé

► La campagne de sécurité routière en quelques chiffres

– Sur les 1437 piétons qui ont été approchés, 190 piétons ont été interpellés pour avoir eu un comportement dangereux lors de la traversée de l’avenue (non respect des passages pour piétons ou des feux de signalisation, inattention, …)

– 7539 voitures ont été observées

  • des remarques rappelant les règles de sécurité en vigueur et le code de la route ont été faites à 51 automobilistes dont 20 pour non port de la ceinture.
  • 9 procès verbaux ont été dressés pour non port de la ceinture
  • 3 procès verbaux ont été dressés pour utilisation du GSM au volant
  • 1 procès verbal a été dressé pour stationnement sur les lignes blanches

La vitesse sur ce axe est limitée à 50km/h. Lors des contrôles de vitesse la tolérance était de 57km/h ;

  • 543 remarques ont été faites à des automobilistes qui dépassaient légèrement la vitesse autorisée ;
  • 225 perceptions immédiates ont eu lieu pour excès de vitesse ;
  • 8 procès verbaux ont été dressés pour les cas les plus graves d’excès de vitesse ;
  • la vitesse la plus élevée enregistrée lors de cette campagne était de 95km/ heure.

Plus de 10% d’excès de vitesse…

776 excès de vitesse sur 7539 véhicules observés : un chiffre bien trop élevé qui met en danger la vie des automobilistes mais aussi, et surtout, celle des usagers faibles.

Le collège des bourgmestre et échevins de Woluwe-Saint-Lambert est très attentif à la sécurité routière sur son territoire, et en particulier sur les grands axes où la vitesse est sensiblement plus élevée. Il a attiré, à nombreuses reprises, l’attention de la Région bruxelloise sur l’importance de procéder à des aménagements de sécurisation de l’axe régional de Broqueville-Hymans-Cours Paul-Henri Spaak, avenue Emile Vandervelde…
Un dialogue a été établi et des études sont en cours pour définir quelles sont les solutions qui peuvent être adoptées pour améliorer la sécurité sur ces grands axes.

Sensibilisation des enfants au code de la route
sem_secu_rput_2pt.jpg

Durant deux semaines les élèves de 27 classes de 5ème année primaire des écoles de la commune ont eu l’occasion de se familiariser avec la circulation à vélo de manière sécurisée. Une formation au code de la route leur avait préalablement été donnée en classe. Ils ont ensuite eu l’occasion de tester leur connaissance et leur maitrise d’une bicyclette sur la piste d’habileté et sur la grande piste de circulation installées à la patinoire du Poséidon. Policiers et gardiens de la paix ont expliqué aux jeunes cyclistes les dangers auxquels ils doivent être attentifs et quelles sont les règles de conduite à respecter. Un apprentissage ludique qui a connu un beau succès !

Partager cet article