Aller au contenu

71 – Zone de police Montgomery : un bilan positif

brigade cycliste

Assurer la sécurité des biens et des habitations, renforcer la lutte conte la petite délinquance et les incivilités, veiller au respect de la sécurité routière, autant de défis permanents que doivent relever les autorités communales et la police de la zone Montgomery (Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre et Etterebeek).

La zone de police vient de présenter le bilan chiffré du Plan zonal de sécurité qui avait été définit pour la période 2004-2008. Malgré un cadre en sous-effectif (441 agents sur les 515 prévus) les résultats sont positifs et montrent l’efficacité des actions mises en œuvre et des moyens consacrés à la sécurité.

brigade cycliste

brigade cycliste

Evolution de la criminalité sur la zone Montgomery entre 2004 et 2008

Vol de voitures en régression

Une analyse chiffrée des faits permet de constater que les efforts préventifs, menés contre le vol de voitures, comme l’utilisation de véhicules banalisés et de patrouilles ciblées, à porté ses fruits . Le nombre de vols de véhicules a diminué de 39% depuis 2004, et les vols dans les véhicules, qui étaient à la hausse jusqu’en 2007, sont eux aussi, désormais en régression ( -4% en 2008).

Cambriolages : de nouveaux moyens

Les vols dans les habitations, après une croissance jusqu’en 2006, ont connu une nette diminution en 2007 (-15%), régression qui s’est un peu tassée en 2008, mais sans revenir au niveau de 2006 (+ 7 ,5%). S’agissant, de plus en plus souvent, de vols organisés par des bandes, qui sévissent de manière systématique dans un quartier, la police a élaboré un système de cartographie des vols commis la veille, qui est transmise chaque jour aux responsables de service et permet de suivre l’évolution géographique d’un problème et de cibler de manière précise les opérations de prévention ou de flagrant délit. Un système dont l’efficacité se fait déjà sentir dans les faits en 2009.

Vandalisme en baisse

Le vandalisme est en nette régression (- 44%) entre 2004 et 2008, grâce au renforcement de la présence policière sur le terrain, notamment avec la création de la brigade cycliste, proche du citoyen, disposant d’une visibilité dissuasive et d’une flexibilité qui lui permet d’assurer une présence en de nombreux lieux tels que les parcs, les lieux de rassemblement des jeunes ou les abords des écoles. La présence de la brigade canine contribue, elle aussi, diminuer le nombre d’incivilités commises.

– Vol : intensifier la présence policière

Les vols à main armée ont connu une diminution significative passant de 91 faits en 2004 à 70 en 2008. Pour intensifier la lutte contre ces actes, principalement commis dans les commerces, la police va réactualiser le système d’alarme télépolice qui permet aux commerçants en détresse d’être discrètement mis en contact direct avec le dispatching.

Si, globalement, les vols avec violence (cars-jacking, homes-jacking) stagnent, les sacs-jacking qui étaient en régression (-33%) de 2005 à 2007, ont connu une recrudescence. Des actions très ciblées sont donc menées et un muti-récidiviste de sacs-jacking a récemment été arrêté.

Opérations zonales

Au niveau zonal, plusieurs opérations ont été mises en place avec succès, l’opération « Tournesol » qui vise à renforcer la présence policière aux abord des lieux de rassemblement des jeunes durant l’été. L’opération « Rose de noël » qui accroît la présence policière aux abords des centres commerciaux en fin d’année ou l’opération « Laguna », qui assure la surveillance des habitations privées durant les vacances.

Un nouveau commissariat mobile

le nouveau commissariat mobile

le nouveau commissariat mobile

La zone de police s’est également dotée d’un tout nouveau commissariat mobile, il est à la fois véhicule de crise et d’intervention en cas de catastrophes ou de sinistres, point de gestion lors d’événements d’envergure, et espace didactique lors de manifestations à l’attention du grand public.

Pour l’avenir…

Les objectifs du plan zonal 2009-2012, viseront bien entendu toujours la diminution de la criminalité avec la définition de mesures permettant l’augmentation de flagrants délits, et l’amélioration de la sécurité routière avec des campagnes renforcées alternant sensibilisation et répression. Des campagnes d’informations sur les qualités de la zone Montgomery vont être développées pour sensibiliser les jeunes recrues afin de renforcer le cadre des forces de police et de pouvoir ainsi, mieux encore, veiller sur la sécurité et la qualité de vie des citoyens.

Des actions sont menées plus particulièrement à Woluwe-Saint-Lambert

Cambriolage : une prime de techno-prévention

La Liste du Bourgmestre a fait voter au conseil communal de février 2009, une prime accordée aux habitants qui procèdent à la protection de leur habitation contre le cambriolage par l’installation de moyens mécaniques (portes sécurisées ou blindées, vitres de sécurités, serrures renforcées – à l’exclusion des installations technologiques). Une initiative qui rencontre un bel engouement, puisque entre l’entrée en vigueur de la prime, en avril 2009, et août 2009, 45 dossiers de demande ont été introduits, 18 ont déjà été approuvés, 22 sont en cours de traitement et 5 ont été refusés. (Renseignements sur la prime : service de Prévention 02.770.38.60, règlement téléchargeable www.woluwe1200.be).

Campus de l’UCL : présence plocière renforcée

A Woluwe-Saint-Lambert, on a notamment renforcé la présence policière sur le campus de l’UCL. Le site, qui connaît 25.000 visites chaque jour, bénéficie depuis septembre 2008 d’une permanence policière organisée tous les vendredis de 14h à 16h. En parallèle, la présence policière y a été renforcée par l’augmentation des patrouilles des brigades cycliste et canine, et de manière préventive, du service intervention. Une présence accrue qui rencontre la satisfaction de la population.

Brigade canine : nouveau chenil à Andromède

La brigade canine connaîtra d’ici la fin 2010, un cadre de travail plus performant, puisqu’un nouveau chenil va être construit sur le site d’Andromède. Le bâtiment, d’une superficie de 300 m2, accueillera toutes les infrastructures nécessaires aux maître-chiens, et une antenne de police qui permettra de renforcer la présence policière dans ce quartier.

Sécurité routière : sensibilisation, information… répression

Même si les chiffres sont en baisse et que le nombre d’accidents de la route avec blessés diminue, les autorités communales restent particulièrement attentives à la sécurité routière.
Diverses actions ont été entreprises et notamment la création en 2008, à l’initiative du bourgmestre Olivier Maingain, d’une campagne annuelle de sécurité routière qui vise à sensibiliser les usagers à des problématiques, telles que le port de la ceinture, les dangers de la vitesse ou les droits des usagers faibles. Dans ce cadre une journée de la mobilité à l’attention des familles a, en prime, été initiée en 2009, elle a connu un beau succès qui rendra désormais cette manifestation récurrente.

Un effort particulier est fait à l’attention des jeunes, avec des opérations ciblées aux abords des écoles, menées conjointement par les gardiens de la paix du service communal de Prévention et les services de Police, dont la brigade cycliste. La zone de Police s’est dotée d’une piste de simulation de circulation, un outil pédagogique qui permet aux enfants de se familiariser de manière ludique et en toute sécurité avec le code de la route.

Durant le mois de septembre l’opération « cartable » permet de renforcer la sécurité aux abords des écoles et de sensibiliser parents et automobilistes au respect des règles de prudence.
Des volets répressifs, comme le contrôle de la vitesse, la sanction du stationnement sauvage, sont également régulièrement menés.

Partager cet article