Aller au contenu

non à la fusion des zones de police bruxelloises

Pourquoi vouloir fusionner les zones de police bruxelloises ?
On peut se demander pourquoi le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) et Bart De Wever, bourgmestre d’Anvers, veulent, à ce point, fusionner les zones de police de Bruxelles quand on constate, chiffres à l’appui que d’autres zones de police déjà fusionnées, celle d’Anvers par exemple, coûtent plus cher pour moins d’efficacité ?
Dans une analyse comparant l’organisation, le coût et l’efficacité des zones de police bruxelloises avec les zones de police uniques de quatre autres grandes villes belges (Anvers, Gand, Liège et Charleroi), on constate indéniablement que la fusion de nos zones de police n’aurait aucun sens.
Nos policiers, répartis en six zones, coûtent moins aux contribuables tout en étant plus efficaces, (criminalité plus faible, voire en baisse) que leurs collègues anversois et gantois !

En voici la preuve chiffrée avec les données de 2013, ( 2014 et 2015 n’étant pas encore disponibles)
chiffres – fusion zone de police

Partager cet article