Aller au contenu

Nouveau « plan bus » de la STIB : l’avis de la commune

Nouveau « plan bus » de la STIB : l’avis de la commune

Pour s’adapter à l’évolution de la mobilité et mieux répondre aux attentes des utilisateurs la STIB a étudié un nouveau plan directeur du réseau bus. Celui-ci est actuellement présenté aux habitants lors de réunions d’information et soumis aux autorités communales, qui sont invitées à émettre un avis.

Ce nouveau plan bus peut être consulté sur le site de la STIB : http://www.planbusstib.be/

Le Collège des bourgmestre et échevins considère que le projet présente l’avantage de resserrer le maillage du réseau bus mais comporte aussi d’importantes faiblesses.

Trois remarques sont émises par le Collège

  • Ligne 27
    Tout en étant favorable à la prolongation de la ligne (qui pour l’instant s’arrête à Andromède) jusqu’à l’avenue des Constellations, le Collège ne peut accepter que le passage du bus 27 par l’avenue Andromède soit abandonné.
    En effet, cet arrêt est au cœur d’un quartier d’habitations sociales densément peuplé et constitue, en outre, un point d’accès vers le CPAS et la maison de repos. Le Collège exige, dès lors, de la STIB que le bus 27 fasse une boucle dans l’avenue Andromède pour y maintenir un arrêt. Aucun aménagement n’est nécessaire l’arrêt étant existant.
  • Ligne 29
    Il arrive fréquemment que 4 bus soient à l’arrêt en temps de pause au terminus de l’avenue Wolvens, le dernier de la file empiétant alors sur l’avenue Hof-Ten-Berg et bloquant la circulation.
    Consultée, la STIB explique que cette situation est due à l’augmentation des fréquences et à l’utilisation de bus articulés pour répondre à la croissance du nombre de voyageurs.
    Autre cause, le fait que la Ville de Bruxelles limite le nombre de bus aux terminus dans le centre-ville. La commune de Woluwe-Saint-Lambert estime qu’elle n’a pas à supporter les nuisances dues à cette limitation des bus aux terminus en centre-ville, ni à en faire supporter les conséquences à ses habitants.
    La commune a donc demandé à la STIB de prendre ses responsabilités en termes de gestion du stationnement des bus sur l’ensemble du réseau.
  • Ligne 42
    Le projet de la STIB propose de dissocier les trajets aller et retour en raison du sens unique du bout de l’avenue Henri Pauwels (côté avenue de Broqueville), ce qui imposerait le passage du bus par les avenues Rullens et Slegers.
    Pour éviter ce détour, le Collège propose d’instaurer un accès réservé aux bus dans la partie en sens unique de l’avenue Pauwels pour permettre au bus de rejoindre directement l’avenue de Broqueville. La traversée du carrefour par les bus sera sécurisée grâce à un feu à commande activable par les chauffeurs de bus.
Partager cet article