Aller au contenu

Impasses débouchantes : une 1ère à Woluwe-St-Lambert

Woluwe-Saint-Lambert est la première commune bruxelloise à favoriser la mobilité des piétons et cyclistes en signalant les « impasses débouchantes », ce qui permet une meilleur signalisation des voies sans issue accessibles aux piétons et aux cyclistes.

Un projet développé en collaboration avec de la Fédération Internationale des Piétons.

Un nouveau panneau de signalisation Signalisation_F45b_1_impasse_debouchante_PT.jpg

Comment s’appelle une rue qui est une voie sans issue pour les voitures mais qui permet aux piétons et aux cyclistes de poursuivre leur route ?

Jusqu’il y a peu, un tel dispositif n’avait pas de nom, et tant les piétons que les cyclistes devaient deviner si la voie était aussi sans issue pour eux. Dans de nombreux cas le passage est possible, pour les piétons ou les cyclistes, par une voie lente ou un chemin de traverse.
Que ce soit pour souligner la similitude ou marquer la différence avec une voie sans issue, le terme « Impasse débouchante » a été choisi ( panneau F45)

Un panneau de signalisation adapté signale dorénavant aux piétons et aux cyclistes s’il s’agit d’une réelle voie sans issue ou bien d’une « impasse débouchante ». Cette disposition permettra une utilisation accrue du réseau des sentiers et des chemins vicinaux, ce qui améliorera la cohésion de l’espace public.

La Fédération internationale des piétons (IFP) et Steunpunt Straten, du mouvement des Piétons, ont développé une approche efficace et bon marché qui doit conduire, à court terme en Belgique, à la reconnaissance d’un nombre important d’ « impasses débouchantes ».

Dans une première phase, ce sont les communes flamandes qui ont été sensibilisées et elles ont placé plus de 3.000 panneaux. Récemment, les communes wallonnes et bruxelloises ont également été approchées.
Woluwe-Saint-Lambert est la première commune bruxelloise à s’impliquer dans la mise en œuvre de ce projet.

A Woluwe-Saint-Lambert, il existe, en effet de nombreuses voies sans issue.

Après une étude de la division stratégie et mobilité, 64 d’entre-eux offrent néanmoins un accès aux piétons et/ou aux cyclistes et pourront donc bénéficier de la signalisation « impasse débouchante ».

De nombreux quartiers, aménagés en clos, en venelle, en cité ou bordés de parcs, se prêtent particulièrement bien à l’apposition du panneau F45 : tels les quartiers des Constellations, du Capricorne, Andromède, Kapelleved, Grootveld, Hof ten Berg, Lindenberg-Kerkedelle ou encore le site de l’UCL…

Renseignements
Division stratégie et mobilité de la commune de Woluwe-Saint-Lambert
Frédéric Denys – 02.774.35.13 – mobilite@woluwe1200.be

Partager cet article