Aller au contenu

Première série de mesures pour réduire les consommations d’énergie dans les bâtiments communaux et dans l’espace public

Le Collège de Woluwe-Saint-Lambert décide de mesures précises pour encourager les comportements visant à réduire les consommations d’énergie.

En sa séance de ce 1er septembre, le Collège des bourgmestre et échevins de Woluwe-Saint-Lambert a décidé d’inviter ses services à élaborer une première série de mesures visant à réduire les consommations d’énergie dans les bâtiments communaux et dans l’espace public.

A cette fin, il les a chargés de préparer la mise en oeuvre des mesures suivantes :

  1. Dans tous les bâtiments communaux – à l’exception des crèches et des classes maternelles des écoles communales – la température ne pourra dépasser 19°C et, pour certains bâtiments qui ont une conservation thermique favorable, la température pourrait être réduite à 18°C ;
  2. En concertation avec les gestionnaires de la piscine du Poséidon, il est envisagé de fermer la piscine à certaines périodes de congés scolaires (par exemple une semaine sur 2 des congés de Toussaint et de fin d’année) car l’exploitation du complexe sportif Poséidon représente quelque 40 % de la consommation énergétique totale des bâtiments communaux ;
  3. Interdiction est faite de chauffer les bulles de tennis au stade communal ou de placer des structures temporaires d’hiver qui seraient chauffées ;
  4. Restrictions de l’usage de véhicules communaux ou autres par les membres du Collège et du personnel pour leurs déplacements durant les heures de service. Il leur est recommandé de recourir aux transports publics, aux voitures partagées dont le service est organisé par la commune, à des modes de transport plus doux tels que le vélo et la marche à pied ;
  5. Présentation au Conseil communal d’une modification du règlement général de police pour interdire dans l’espace public les sources d’énergie visant à chauffer des terrasses ou autres lieux de plein air. La modification du règlement de police sera justifiée par des motifs de santé publique (la lutte contre le réchauffement climatique est une cause de santé publique) ;
  6. Un courrier sera envoyé aux commerçants pour les inciter à éteindre les enseignes et éclairages des vitrines après leur fermeture jusqu’au lendemain à 7h ;
  7. Rappel des règles de bon comportement déjà appliquées, en ce qui concerne l’usage d’un certain nombre d’appareils et équipements (extinction des ordinateurs en fin de service, extinction des lumières, coupure des prises multiples, etc.).

Le Collège a également chargé ses services d’élaborer d’autres mesures concourant à l’objectif de réduction des consommations d’énergie dans la commune.

Partager cet article